HISTORIQUE
de
l’école Sainte Geneviève d’Aix-en-Provence

 

 

 

 

 
 


Notre histoire est celle de toute une communauté éducative qui depuis 1868, accompagne nos élèves.
 

1868 :
L’Ecole Libre de Filles Sainte Geneviève occupait sur la place du
palais de Justice, le local où se trouvait en 1960, le Conservatoire
de musique, elle est rattachée à la Paroisse de la Madeleine. 

 

1880 :
A la laïcisation, les religieuses de la Présentation de Marie,
transfèrent leur école, rue du Louvre, à la maison de Villeneuve.

 

1898 :
L’école déménage au 42 rue Pavillon, en haut de la rue de
l’Opéra, dans la maison natale de Paul Cézanne.

 

1902-1903 :
Sécularisation des religieuses (passage du domaine ecclésiastique
au domaine laïc), Mesdemoiselles Michel (enseignantes laïques)
rouvrent l’école.

 

1922 :
Ouverture de la classe enfantine.

 

1923 à 1960 :
Retour des religieuses de la Présentation de Marie qui assurent essentiellement l’enseignement jusqu’au certificat d’études.

L’école Sainte Jeanne d’Arc était l’école de garçons rattachée à la
Paroisse Saint-Jean-de-Malte.

Les élèves étaient installés dans deux immenses salles,  aux plafonds de plus de cinq mètres de hauteur, aux murs peints de fresques retraçant la vie du Christ, avec des gradins de bois où sont assis75 à 80 enfants.

 

1957 :
Les locaux se transforment, on peut dédoubler les classes. L’école
compte alors 383 élèves.

 

1960 :
Grâce à la loi Debré, l’école passe « un contrat simple » avec l’Etat. Les enseignants sont rétribués par l’état et doivent être diplômés d’un CAP (Certificat d’AptitudePédagogique).

 

1966 :
L’école compte alors 415 élèves (75 enfants en classe de Maternelle !).

 

1968 :
Les effectifs des classes sont ramenés à des nombres d’élèves plus raisonnables soit 293 élèves.

 

1970 :
Il nous est demandé de céder nos locaux à la Nativité
(qui appartient également aux Religieuses de la Présentation de Marie), afin qu’elle y installe son école Primaire.

 

1971 :
L’école déménage provisoirement au 36, Avenue Sainte Victoire, à
l’ancien Petit Séminaire. Elle est appelée à disparaître.

 

Parents et enseignants se mobilisent. Dans un élan de solidarité de toutes les écoles catholiques d’Aix, une association est créée afin de récolter des fonds qui permettront de réaliser un emprunt pour
l’achat d’un terrain à Saint Mitre.

 

3 novembre 1977 :
Inauguration de la première tranche de construction de l’école qui est enfin transférée à son emplacement actuel.

Deux autres tranches de travaux seront réalisées plus tard.

1980 :
Un contrat d’association est signé avec l’Etat.

 

1982 :
Les religieuses sont rappelées pour d’autres missions :
la directrice Sœur Saint Ignace est remplacée par une directrice
laïque.